Le portail de la Médiathèque départementale de
l'Aube et de son réseau de médiathèques

AccueilPour aller plus loin
  • Relancer cette RechercheTous les documents
    • Bong Joon-ho et le cinéma sud-coréen
    • Trié par:
    • Date : 27/05/2020 00:28:57
du au
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 31 résultats dans le catalogue :
Bong Joon-ho et le cinéma sud-coréen
(0.07 secondes)
page 1

Résultats

Type de document: DVD
DVD
Afficher "Burning"

Résumé: Lors d'une livraison, Jongsu, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Haemi, qui le séduit immédiatement. De retour d'un voyage à l'étranger, celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux. Alors que s'instaure entre eux un troublant triangle amoureux, Ben révèle à Jongsu son étrange secret. Peu de temps après, Haemi disparaît...
“Vibrant et intense, le film de Lee Chang-dong, l’un des plus beaux du dernier Festival de Cannes, oscille entre thriller romantique et traque métaphysique tandis que les certitudes de son trio amoureux se consument à petit feu.” (Jérémy Piette, Libération). “À la fois limpide et mystérieux, maîtrisé et ambigu, Burning est une leçon de mise en scène et un objet de fascination.” (Alain Masson, Positif)
Bonus : livret de 24 pages (interviews, textes sur le film, photos indédites...) ; bande-annonce

Diaphana Films, 2019

Type de document: Arte VOD
Arte VOD
Afficher "Burning"

Résumé: Lors d’une livraison, Jongsu, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Haemi, qui le séduit immédiatement. De retour d’un voyage à l’étranger, celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux. Alors que s’instaure entre eux un troublant triangle amoureux, Ben révèle à Jongsu son étrange secret. Peu de temps après, Haemi disparaît… Grand oublié de la sélection cannoise 2018, Lee Chang-dong envoûte avec un récit noué de fantasmes et de mystères, adapté de Murakami et inspiré de Faulkner.

, 2019

Type de document: DVD
DVD
Afficher "The strangers"

Résumé: La vie d'un village de montagne est bouleversée par une série de meurtres, aussi sauvages qu'inexpliqués. L'enquête de police piétine alors qu'une épidémie de fièvre se propage et mène à la folie meurtrière les habitants de la petite communauté. Sans explication rationnelle à ce phénomène, les soupçons se portent sur un vieil étranger qui vit en ermite dans les bois attisant rumeurs et superstitions...

Metropolitan Filmexport, 2017

Type de document: DVD
DVD
Afficher "Entre 2 rives"

Résumé: Sur les eaux d'un lac marquant la frontière entre les deux Corée, l'hélice du bateau d'un modeste pêcheur nord-coréen se retrouve coincé dans un filet. Il n'a pas d'autre choix que de se laisser dériver vers les eaux sud-coréennes, où la police aux frontières l'arrête pour espionnage. Il va devoir lutter pour retrouver sa famille...
“Au moment où la Corée du Sud a choisi un nouveau président démocrate de centre-gauche, qui déclare vouloir un rapprochement avec le Nord, le film est passionnant, avec la tension que Kim Ki-duk a souvent insufflée à ses films, et l’humanité avec laquelle il dessine ses personnages.” (Hubert Niogret, Positif)
Bonus : Entretien avec le réalisateur.

Blaq out, 2017

Type de document: DVD
DVD
Afficher "Le jour d'après"

Résumé: Comme tous les jours, Bongwan quitte le domicile conjugal bien avant l'aube pour rejoindre la petite maison d'édition qu'il dirige. Areum s'apprête à y vivre son premier jour de travail. La femme qu'elle remplace a été l'amante de Bongwan et leur liaison vient de se terminer. Ce même jour, l'épouse de Bongwan trouve une lettre d'amour. Arrivée au bureau, elle prend Areum pour l'ancienne amante...
"Ce vaudeville philosophique ne cesse d'être drôle que pour devenir déchirant." (Louis Guichard, Télérama). "Hong Sang-soo évolue entre quiproquo et chassés-croisés avec une élégance qui enchante." (Le Figaro). "Le cinéaste nous entretient dans une confusion chronologique qui remet sans cesse en question ce que l'on croit établi. On évolue en zone grise dans ce film en noir et blanc où la boisson grise. C'est ce qui en fait la fibre, délicate et retorse." (Nicolas Schaller, Le Nouvel Observateur)
Bonus : Présentation du film par Mathieu Macheret, critique de cinéma (22 min)

Capricci, 2017

Type de document: DVD
DVD
Afficher "Dernier train pour Busan"

Résumé: Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l'état d'urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu'à Busan, l'unique ville où ils seront en sécurité... Au-delà du jeu de massacre, un conte politique qui fait la part belle à la solidarité...
"L'action est merveilleusement lisible et la tension savamment entretenue... Un film-catastrophe, saupoudré de fines pincées d'humour, où l'on parle de la jeunesse perdue." (Les Inrockuptibles). "Yeon Sang-ho enchaîne trouvailles plastiques et ingénieuses idées de mise en scène." (Le Monde)
Bonus : Making of, featurette, bande-annonce et teaser.

ARP Sélection, 2016

Type de document: Arte VOD
Arte VOD
Afficher "The Murderer"

Résumé: Yanji, ville chinoise de la Préfecture de Yanbian, coincée entre la Corée du Nord et la Russie, où vivent quelques 800 000 Sino-coréens surnommés les «Joseon-Jok.» 50% de cette population vit d'activités illégales. Gu-nam, chauffeur de taxi, y mène une vie misérable. Depuis six mois, il est sans nouvelles de sa femme, partie en Corée du Sud pour chercher du travail. Myun, un parrain local, lui propose alors de l'aider à passer en Corée pour retrouver sa femme et même de rembourser ses dettes de jeu. En contrepartie il devra simplement y assassiner un inconnu...

, 2016

Type de document: Arte VOD
Arte VOD
Afficher "Adresse inconnue"

Résumé: Le destin tragique de trois adolescents dans une petite ville de Corée. Chang-guk vit avec sa mère prostituée dans un vieux bus américain converti en habitation. Jihun est le fils d'un vétéran de la guerre de Corée et travaille comme peintre assistant dans une boutique de portrait. Quant à Eunok, elle a perdu son père pendant la guerre. Tous ont été marqués par l'histoire de leur pays.

, 2016

Type de document: Arte VOD
Arte VOD
Afficher "Dernier Train pour Busan"

Résumé: Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l'état d'urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu'à Busan, terminus du train, où, dit-on, ils seront en sécurité... En sélection officielle du festival de Cannes 2016

, 2016

Type de document: DVD
DVD
Afficher "Mademoiselle"

Résumé: Pendant les années 30, dans une Corée sous domination japonaise, Sook-hee est engagée comme domestique au service d'une héritière japonaise, qui vit dans un beau manoir sous la domination de son oncle tyrannique. Mais la jeune femme a un secret : pickpocket experte depuis l'enfance, elle a été embauchée par un escroc qui se fait passer pour un comte japonais. Sook-hee est en effet chargée de l'aider à séduire l'héritière afin de la délester de sa fortune. Mais les sentiments s'en mêlent...
"Le cinéaste prend un malin plaisir à nous balader dans un conte en trois actes qui se contredisent et s'enrichissent, où chaque personnage, tout à tour manipulateur et manipulé, avance vers sa vérité." (Guillemette Odicino, Télérama). "L'artisanat de Park Chan-wook atteint un degré inédit de sophistication visuelle et technique... et les filouteries narratives et esthétiques du cinéaste se sont muées en quelques choses d'enfin plus léger et facétieux... "Mademoiselle" est cousu de fil blanc, et s'offre au spectateur comme un objet en premier lieu ludique et amusant, un film d'escroc et de faux-semblants parcouru d'érotisme." (Théo Ribeton, Les Inrockuptibles). "On peut aimer un film tout spécialement pour sa destination, c'est-à-dire la note sur laquelle il nous laisse : ici, un tintement très évocateur, résumant à lui seul le délicat équilibre de somptueuse cérémonie et de trivialité goguenarde qui caractérise l'ensemble." (Mathieu Macheret, Le Monde). "Cette maison de poupées peuplée d'imposteurs est un décor idéal pour Park Chan-wook, virtuose dans l'art de faire tomber les masques et de retourner le récit comme un gant. Il a le bon goût de ne pas jouer à la poupée avec ses personnages." (Etienne Sorin, Le Figaro). "Farce romanesque à tomber de beauté, malgré son dénouement trop programmatique, "Mademoiselle" s'amuse des rapports de pouvoir... et fantasme la réconciliation entre la Corée et le Japon par l'entremise d'une love story lesbienne. Hautement recommandable, donc." (Nicolas Schaller, Le Nouvel Observateur). "Outre les diaprures somptueuses des décors qui nous ont véritablement envoûtés, on remarquera l'interprétation de Kim Min-hee dans le rôle de lady Hideko, celle de Ha Jung-woo, et celle, tant elle nous a semblé convaincante, de Kim Tae-ri, qui fait ses débuts à l'écran dans le rôle de la servante." (Jean Roy, L'Humanité). "Tout n'est que mise en scène et le grand ordonnateur suprême et magnifique n'est pas le Comte mais Park Chan-wook." (Hubert Niogret, Positif). "Un génial conte gothique féministe." (Damien Aubel, Transfuge)

M6 Vidéo, 2016-2017

Affiner le résultat avec mes favoris...

Vous devez être connecté pour gérer vos favoris

Me connecter

J'affine les résultats