Le portail de la Médiathèque départementale de
l'Aube et de son réseau de médiathèques

AccueilCoups de cœur

Coups de cœur

 

L'ours contre la montre (Jean-Luc Fromental)

note: 4Pédale douce Christine - 19 juillet 2019

Etre de son temps et s'intégrer, c'est être performant, s'agiter, multiplier les activités... Ouvrir ce livre vous invite à perdre votre temps...

Les odeurs (Alain Leygonie)

note: 4Un délice! Axelle - 5 juillet 2019

Le langage est le seul outil que nous possédions pour décrire les odeurs. Impossible de les sculpter, de le mettre en musique, de les dessiner, de les peindre ou de les photographier.
Patrick Süskind qui sait de quoi il parle pour avoir consacré tout un roman au parfum (Le Parfum), prétend que notre langage ne vaut rien pour les décrire.

Odeurs familières pour la plupart, choisies par la mémoire. Rien de tel que l'odeur pour restituer le passé. C'est à la recherche du temps passé – de l'enfance en particulier – que nous invite cet ouvrage.
Entre La Madeleine de Proust, La première gorgée de bière de Delerm et Je me souviens de Perec, un délice pour les amoureux des mots et les descriptions de ces moments, ces souvenirs qui font notre quotidien.

La ligne Maginot du désert, la défense du limes républicain (Jean-Jacques Moulins)

note: 4La Ligne Maginot du désert Jean-Philippe - 4 juillet 2019

Vous aimez le béton ...? Vous êtes un adepte des fortifications et de la "bunker archéologie" chère à Paul Virilio ...? Alors vous adorerez la "Ligne Mareth" érigée par la France dans le sud tunisien durant les années 30 !
Un aspect méconnu du second conflit mondial en Afrique du nord.

La peinture américaine des années 1930 (Judith A. Barter)

note: 4Indispensable nathan - 19 juin 2019

Si vous voulez en apprendre plus sur le début de l'art américain moderne c'est le livre que vous cherchez.

At least wave your handkerchief at me (Saz'iso)

note: 5La découverte d'une musique magnifique d'authenticité Vincent - 18 juin 2019

Je découvre cette musique traditionnelle du sud de l'Albanie et suis immédiatement conquis. Point de rapidité ici, de virtuosité et autre vélocité caractéristiques des musiques balkaniques. Les entrelacs de voix, clarinette et violon se font caresses, approches hésitantes de jeunes amoureux et nous transportent... Une pensée pour Illir Xhambazi, maître albanais de la clarinette, qui pendant plusieurs années a offert généreusement son art aux troyens et n'a pu malheureusement obtenir le droit d'asile.

Le grand bal (Laetitia Carton)

note: 4Valse et ris Vincent - 18 juin 2019

Un très beau documentaire qui nous parle d'un monde soigneusement occulté par les mass médiocres : celui de la musique et de la danse traditionnelle, du bal folk qui organise chaque année l'un de ses plus gros évènements à Gennetines, petite commune de l'Allier. Avec de très belles images et la communication de son ressenti en voix off, Laetitia Carton nous fait toucher du doigt le plaisir simple de la danse en couple ou en groupe, l'importance du corps en mouvement, du toucher, la joie de faire ensemble, de partager, apprendre et transmettre et enfin la nécessité de ces pratiques communautaires intergénérationnelles.

Ex Libris (Frederick Wiseman)

note: 4Espoir et bibliothèque Vincent - 18 juin 2019

C'est le premier dvd de notre collection sur le thème des bibliothèques et pas le moindre puisqu'en plus de 3h (je vous rassure, il est chapitré) il nous plonge à la fois dans le fonctionnement interne de la New York Public Library et dans la réalité de la société américaine newyorkaise. On se laisse porter par la caméra d'une conférence à une réunion budgétaire, d'une annexe à une autre... et on est touché, touché par l'incroyable force de vie, d'engagement, d'accueil et d'échange qui émane de cette "fourmillière". Je recommande donc ce magnifique documentaire réalisé par le grand Frederick Wiseman, à tous ! : les curieux, les amoureux ou non de la lecture et autres bibliothécaires en mal de sens...

Mon secret est une chance (Gwenaëlle Barussaud)

note: 5Historique et inspirant Céline / Sylviane - 12 juin 2019

La vie de Léonore, jeune femme de 18 ans, va basculer le jour où elle se rend à Paris avec des ouvriers de la chocolaterie Meunier où elle travaille ; son fondateur, M. Meunier a en effet été invité à recevoir une médaille de l'empereur Napoléon III. Ce voyage pousse ses parents adoptifs à lui avouer la vérité : elle est née à Paris dans une famille aisée, qui a "disparu" sans explication. Entraînée dans les tourments de la grande histoire, la chute de Napoléon III, la guerre contre les Prussiens, l'exil de Victor Hugo, "Léo" va vivre mille aventures et comprendre les subtilités et les égarements d'une société en déroute. En grandissant, ses convictions et sa réflexion la forgent et nous la rendent attachante et intelligente. Une histoire à lire dès l'âge de l'adolescence, qui sensibilise aussi à la période du Second Empire. A faire suivre par le tome 2, bien entendu !

La plus précieuse des marchandises (Jean-Claude Grumberg)

note: 5Un conte ! Hervé - 10 juin 2019

Comment dire l'indicible, l'horreur, la monstruosité humaine ?
La plus précieuse des marchandises est un conte ! Et les contes étant une forme de narration universelle, ils sont à la portée de tous !
Le texte est court mais pas sans densité... peu de mots suffisent à décrire les sentiments, la situation : c'est la guerre, le monde à faim et la haine des juifs nourrit les hommes... Mais l'amour peut tout changer.

Heureux comme Lazzaro (Alice Rohrwacher)

note: 4Heureux comme Lazzaro : Un film italien comme on les aime Vincent - 27 mai 2019

Ce film ne pouvait pas être autre qu'italien ! Quelle autre sensibilité peut mêler avec autant de poésie, critique sociale, fable aux références bibliques et comedia del arte. Dans ce nouveau long métrage d'Alice Rohwacher, c'est l'Innocence qui est le personnage principal et nous tient en haleine : l'innocence de l'enfant, du simplet ou de l'ange.

Bright shadows (Anne Paceo)

note: 4Un album hybride habité Vincent - 27 mai 2019

Aujourd'hui l'hybridation est très présente dans l'actualité musicale et c'est le cas du nouvel album de la compositrice et batteuse française Anne Paceo qui convoque le jazz bien sûr, mais aussi l'énergie et les sons du rock, l'électro, le songwriting folk ou pop et encore l'expérimentation des musiques contemporaines. Alors pourquoi cet album est-il une réussite ? Et bien c'est sans aucun doute dû à la force des compositions et leur grande cohérence dans le mélange des sons et l'enchaînement des climats développés ainsi que la part belle réservée aux voix culminant dans le dernier titre "Contemplation"...
A découvrir absolument

Question de mémoire (Michèle Mira Pons)

note: 4Un documentaire accessible et illustré Axelle - 27 mai 2019

Un documentaire pour tous les curieux qui cherchent à savoir comment fonctionne notre mémoire. Il très accessible avec de magnifiques illustrations et des textes simples mais riches d'exemples et de comparaison avec les animaux pour mieux comprendre. Et une dernière partie qui ouvre la réflexion sur l'évolution de notre mémoire face aux nouvelles technologies.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai (Serge Marquis)

note: 5UNE VRAIE LECON DE VIE Point-Lecture - 25 mai 2019

excellent roman orchestré par une mère narcissique et un enfant d'une maturité sans âge. A lire sans modération

Du yeti au calamar géant (Benoit Grison)

note: 4Cryptozoologie Jean-Philippe - 14 mai 2019

Vous vous sentez une âme de Jeremy Wade – pêcheur de l’étrange et célèbre présentateur de l’émission de la BBC River Monsters – et vous ne connaissez pas la cryptozoologie ? Alors ce livre est fait pour vous !
En effet, avec cet ouvrage Benoit Grison donne ses lettres de noblesse à cette discipline méconnue du grand public et souvent décrié par la science officielle. Hommes-singes, serpents de mers, monstres lacustres en tout genre et autres créatures fantastiques n’auront plus de secrets pour vous. Entre fantasmes et réalités, à vous de vous faire une opinion.

Monotrème
Zaï zaï zaï zaï (Fabcaro)

note: 5Absurde mais hilarant - 3 mai 2019

Cette BD commence sur une roulade arrière puis tout part en vrille. Absurde mais une des BD les plus drôles des dernières années.

Remonter la Marne (Jean-Paul Kauffmann)

note: 4Pour une autre forme de voyage - 2 mai 2019

Un récit sensible, riche en références.

Dissolution (C.J. Sansom)

note: 5Brillant Céline / Sylviane - 24 avril 2019

Un polar de très bon calibre. Autant dans sa reconstitution historique, dans son intrigue, que dans la finesse de ses portraits psychologiques. Matthew Shardlake, avocat bossu - ça a son importance - est traversé par bien des états d'âme, ce qui en fait un homme de grande qualité humaine. Personnellement, j'aurais adoré qu'il existât, et encore plus de le rencontrer. 5 romans de la série suivent "Dissolution" et le dernier (encore pas traduit) est sorti en 2018.

Image au mur (Grand Blanc)

note: 3Une autre pop Bar-sur-Aube - 24 avril 2019

De la pop française qui change, aux accents électro new-wave qui s'écoute avec plaisir !

Mirages
Un océan d'amour (Wilfried Lupano)

note: 4Touchant Aurélie - 24 avril 2019

Comme tous les jours, Monsieur s’en va à la pêche, mais un jour il est lui-même pêché par un terrible bateau. C’est alors que sa femme, bigoudène de surcroît, va se lancer dans une folle aventure pour tenter de retrouver à tout prix son amour, quitte à traverser l’océan. Entre poésie et situation burlesque, plongez à la rencontre d’un couple de Bretons pas comme les autres.
Comment faire passer le plus beau de tous les messages sans aucune parole ? C’est pourtant ce qu’a réussi à faire Wilfried Lupano à travers ce superbe roman graphique.
A découvrir absolument !

Kaamelott
Contre-attaque en Carmélide (Alexandre Astier)

note: 5Kaamelott en BD ! Alexandre - 23 avril 2019

Alexandre Astier réécrit ici l'histoire de Kaamelott, du Roi Arthur et des légendaires Chevaliers de la Table Ronde à l'image de la série qu'il avait réalisée. Une bande-dessinée drôle, épique et burlesque à lire impérativement !

Le cri (Nicolas Beuglet)

note: 4Un thriller mêlant religion et science Administrateur - 23 avril 2019

Un excellent livre, qui nous plonge dans un hôpital psychiatrique à Oslo où des pratiques scientifiques sont menées pour élucider le mystère de la vie après la mort. Une intrigue haletante et angoissante.

Good morning England (Richard Curtis)

note: 5Film inspiré d'une histoire vraie, la naissance difficile du Rock'n Roll au Royaume Uni Alexandre - 23 avril 2019

Ce film retrace l'histoire d'un bateau ancré dans les eaux internationales de la Mer du Nord en 1966, diffusant par radio un nouveau genre musical en pleine expansion : le Rock’n’roll. Cependant, ce genre musical est très peu apprécié par les hautes autorités, qualifié historiquement de genre anarchique et rebelle. Cette "Radio-Pirate" va alors devoir faire face au gouvernement britannique pour continuer de diffuser sa musique et satisfaire son public représentant au moins la moitié de la population anglo-saxonne.
Un film à voir, drôle, historiquement vrai et intéressant, le tout accompagné d'une bande son originale avec des titres de grands groupes de l'époque comme The Who ou encore The Kinks.

Le courage qu'il faut aux rivières (Emmanuelle Favier)

note: 5Un conte envoûtant Axelle - 11 avril 2019

Nous voilà dans un conte, ou presque. L’époque et le pays où se situe l’intrigue restent flous mais l’héroïne, à la fois forte et si douce, nous emporte dans son histoire dès les premières pages. Ce roman montre à la fois le courage dont peut faire preuve une femme mais aussi les faiblesses qui la constituent et qui en font un être aussi attachant. Une écriture simple et poétique vient soutenir ce récit envoûtant.

Un peu d'humanité (Skawax)

note: 5Pour les fans de ska et de chansons à texte! Axelle - 9 avril 2019

Ce groupe du Loir-et-Cher formé de 8 musiciens d’horizons et d’âges différents rassemblés autour d’un intérêt commun, résumé en un mot : FESTIF ! Skawax, c’est du ska, du rock festif mais aussi du reggae. C’est un groupe aux influences diversifiées qui vont de Sinsemilia à La Ruda et Kiemsa, en passant par Les Caméleons ou Ska-P. Avec des textes français engagés, des riffs acérés et des cuivres redoutables, Skawax vous fera danser et bouger comme jamais !

Bouts d'ficelles (Olivier Pont)

note: 4Rocambolesque mais drôle ! Hervé - 30 mars 2019

Je ne vais dire ici pourquoi cet album porte ce titre. Ce serait gâcher le plaisir de le découvrir !
Mais cette histoire aux rebondissements étonnants, sous des allures de thriller, nous cache un conte drôle et sensible ! Un moment de poésie à partager
Et le plaisir de retrouver le merveilleux dessinateur de "où le regard ne porte pas" !

Albums
Indélébiles (Luz)

note: 5Où est (l'esprit) Charlie ? Hervé - 29 mars 2019

Il y a des BD comme ça qui remuent... La vie de Charlie, avant, après... après comme si rien ne s'était passé avec ceux d'avant toujours là... Les poilades, les débuts de Luz, Cabu omniprésent... Et ces traces indélébiles.
Émouvant !

Les 10 petits moutons (Joël Guenoun)

note: 4Une réussite ! Christine - 28 mars 2019

Bien plus qu'un livre à compter. Le texte est aussi intelligent et drôle que les images.

Une histoire du bombardement (Sven Lindqvist)

note: 5OLNI Jean-Philippe - 28 mars 2019

OLNI = Objet à Lire Non Identifié
Dans ce livre inclassable, déroutant et plein d'humour (il en faut!), le suédois Sven Lindqvist nous livre ses réflexions sur l'histoire des sociétés humaines et leur irrépressible besoin de se détruire !... un complément idéal au Dr Folamour de Stanley Kubrick.

Gonzo highway (Hunter Stockton Thompson)

note: 4Par l'inventeur du journalisme "gonzo" Jean-Philippe - 28 mars 2019

Américain pur sucre, ethnologue de l'underground, observateur totalement subjectif de la politique US, épistolier truculent, adepte d'un humour noir et bien serré, Hunter S. Thompson, comme à son habitude, n'y va pas avec le dos de la cuillère !... Hunter S. Thompson ?... un écrivain de grande classe...!

Orage petit seigneur des ténèbres (Julien Hervieux)

note: 4Histoire de rire, sourire, voire réfléchir Axelle - 28 mars 2019

Ce roman pour enfant s’adresse à tous ceux qui refusent de suivre le chemin que l’on a tracé pour eux ! Orage est un anti-héros à qui l’on demande de suivre la tradition familiale mais c’est sans compter sur son intelligence et son refus de l’injustice. Il va être aidé par une princesse qui n’hésite pas à affronter les adultes pour faire ce qu’elle pense être juste. C’est une belle histoire sur la tolérance avec des personnages hauts en couleur ! Et belle découverte de ce nouvel éditeur qui propose des romans drôles et décalés, contemporains, fabuleux et épiques. Histoire de rire, sourire, voire réfléchir mais surtout de lire (sans faire exprès) !

Le diamant et le duvet (Albert Strickler)

note: 5Un bijou à découvrir! Axelle - 28 mars 2019

« C’est toute l’enfance qu’un seul flocon désaltère »
Avec Le Diamant et le duvet, Albert Strickler met en poésie toute la magie de l’hiver. Cet écrivain alsacien décrit avec finesse la fragilité des êtres et des petits « riens somptueux » à travers ce flocon qui devient boule de neige au fil des pages. C’est une ode à la nature et une invitation à l’émerveillement de chaque instant.
« Rien que l’invisible visible le temps de le dire»
Ce livre est un bijou à découvrir !

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (Emil Ferris)

note: 5Une autrice incontournable ! Hervé - 27 mars 2019

Beaucoup reculent devant le pavé (plus de 400 pages - 800 planches de BD ! - et ce n'est que le tome 1 !) ou le dessin qui n'invite pas de prime abord...moi le premier ! Mais quelle erreur !
L'histoire a de quoi subjuguer ! Elle est certes difficile à lire mais prenante et le dessin étonnant au stylo surprend !
L'autrice nous plonge dans une Amérique des années 60, après l'assassinat de Kennedy et juste avant celui de Martin Luther King. Ce monde est vu par une jeune fille qui adore dessiner... et voudrait devenir un monstre. Elle a 10 ans et son regard sur le monde des adultes est étonné, naïf mais aussi plein d'intelligence !
Lorsque sa voisine est assassinée elle décide de mener sa propre enquête... Et celle-ci va lui révéler bien des surprises tant sur ses origines que sur son entourage.
Comme la voisine était une ancienne déportée des camps de la mort, le récit entremêle des souvenirs de la défunte sur l'Allemagne et la situation en Amérique des années 60.
Une BD américaine qui rappelle un peu le travail de Robert Crumb mais en beaucoup plus agréable (pour moi)... car s'il y a de terribles monstres de par le monde, la narratrice est une gentille "monstresse" et j'ai vraiment, vraiment hâte de découvrir la suite de cette histoire.
Merci aussi à l'éditeur Monsieur Toussaint Louverture d'avoir fait traduire cette BD d'une autrice désormais incontournable.
Prix ACBD 2019 et aussi Fauve d'or d'Angoulême !

The best of Van Morrison (Van Morrison)

note: 5Van the Man ! Jean-Philippe - 27 mars 2019

Une chouette ballade à travers la longue carrière de l'illustre auteur-compositeur nord-irlandais !

A Maid in Bedlam (John Renbourn)

note: 4Un classique 70's Vincent - 27 mars 2019

Fraîcheur, candeur, caractérisent ce jalon du folk anglais des années 1970 qui n’hésite pas à mêler flûtes, violon et guitare picking aux tablas indiens pour composer une musique singulière et cohérente aux accents folk, médiéval et oriental. Ce tapis instrumental finement tissé porte des chants inspirés aux riches harmonies qui nous rappellent au passage que nos voisins britanniques ont toujours su bien chanter !

Lettre à D. (André Gorz)

note: 3Récit sensible du philosophe aubois Anne-Sophie - 27 mars 2019

Témoignage, au crépuscule de la vie, de la présence déterminante de l’être aimé, compagne restée dans l’ombre pendant plus de 50 ans, dans la construction de l’œuvre du philosophe aubois. Récit d’autant plus émouvant au regard de l’issue donnée à ce lien indéfectible entre le théoricien de l’écologie politique et de la décroissance, et sa femme – le suicide collectif.

Art et politique (Nicolas Martin)

note: 1L’art pour changer le monde Anne-Sophie - 27 mars 2019

Quand les artistes font la révolution ou quand le pouvoir se sert de l’art pour sa propagande, voici les deux approches que nous permet d’approfondir cet ouvrage, richement illustré et articulé autour de thématiques (révolte, guerre, dictature, dissidence, mondialisation…). Nous revisitons ainsi les courants artistiques majeurs, porteurs de messages, du 18e siècle à nos jours, des dictatures aux mouvements révolutionnaires. On y retrouve, entre autres, le futurisme, le street art et encore Goya, Picasso et Orlan.

Comment tout a commencé (Liuna Virardi)

note: 2L'histoire de la vie sur Terre pour les tout-petits Anne-Sophie - 27 mars 2019

Raconter l’histoire de la vie sur Terre, voici le défi que s’est donné cette auteure-illustratrice pour son second album destiné aux tout-petits. Et cela en reprenant sa technique utilisée pour son précédent livre, le tampon. Pari réussi. Toutes les espèces, du micro-organisme vivant dans l’océan à l’homme, prennent forme en adoptant le graphisme épuré caractéristique de l’artiste. Ce sont ainsi plus de 3 milliards d’années qui défilent sous nos yeux, avec simplicité et poésie.

Noctambule
La condition des crabes (Arthur de Pins)

note: 2Une allégorie qui prête à sourire, réfléchir ou se rebeller. Anne-Sophie - 27 mars 2019

Révolution chez les crustacés quand trois crabes carrés se rendent compte qu'ils peuvent tourner alors que jusqu'à présent ils étaient condamnés à marcher uniquement en ligne droite. Métaphore animale du déterminisme social, de l'influence des règles édictées par la société sur l'activité humaine.

Le piano oriental (Zeina Abirached)

note: 3Dépaysement garanti Anne-Sophie - 27 mars 2019

Avec ce roman graphique l’auteure nous retrace l’histoire de son grand-père, inventeur d’un piano bien particulier puisqu’il permettait de jouer à la fois de la musique occidentale (1/2 ton) et orientale (1/4 de ton). En écho à ce récit dans le Liban des années 60, se déroule la jeunesse, à la fin du 20e siècle, de l’artiste libanaise, entre Beyrouth et Paris, entre deux langues, deux cultures. Une BD rythmée, pleine d’humour et d’émotion, en noir et blanc sans pour autant que les personnages ne soient pas hauts en couleur.

Ce que j'appelle oubli (Laurent Mauvignier)

note: 3Un texte bref et percutant Anne-Sophie - 27 mars 2019

Quand la littérature s'inspire d'un fait divers pour aller au-delà d'une simple narration factuelle. Pour nous mener en fait à une introspection, à une analyse de nos relations avec les autres. Pour interroger sur l'exclusion dans notre société qui se veut si lisse.

Le paradis, un peu plus loin (Mario Vargas Llosa)

note: 3Impressionnante fresque historique sur les luttes sociales et l'art du 19e Anne-Sophie - 27 mars 2019

Dans ce roman le destin tragique de Paul Gauguin résonne étrangement avec celui de Flora Tristan. Féministe, militante de « l’union ouvrière », elle était la grand-mère du peintre dont le voyage dans les iles de Polynésie témoigne d’une même quête d’absolu, certes pour l’un artistique et pour l’autre politique. Tous deux sont morts malades, dans l’isolement, après une vie consacrée à défendre un idéal et rejetant tout conformisme. L’écrivain péruvien, prix Nobel de Littérature, nous fait parcourir le 19ème siècle avec ses luttes sociales, ses utopies politiques, la colonisation, l’émergence de l’art moderne. Mais il s’agit bien plus qu’une fresque historique par l’attention accordée à la psychologie des personnages qui nous mène à l’empathie, à prendre parti pour les causes qu’ils ont défendues ; nous voici libertaires à notre tour.

Par-delà la pluie (Victor del Arbol)

note: 5Un moment de lecture inoubliable Nogent-sur-Seine (Bibliothèque) - 18 mars 2019

Miguel est veuf à la retraite, il a exercé le métier de directeur de banque. Dans sa vie tout est réglé, il ne supporte pas l'imprévu. Il a une fille qu'il aime par-dessus tout. Il regarde son passé avec nostalgie comme si sa vie s'était désormais arrêtée. Il apprend soudainement qu'il est atteint de la maladie d'Alzheimer ; c'est alors qu'il rencontre Helena veuve qui a toujours décidé de vivre au moment présent, pour mieux balayer son passé tumultueux. Dans les épreuves qu'ils continuent à travers, ils vont se découvrir et se révéler l'un à l'autre. Livre sur la mémoire, sur l'oubli, un moment de lecture inoubliable.

Souvenirs effacés (Arno Strobel)

note: 5Mystère Nogent-sur-Seine (Bibliothèque) - 18 mars 2019

Sibylle se réveille après deux mois de coma sans blessure physique. Une part de sa mémoire est restée intacte. Une nuit, elle rêve de son fils unique Lukas, mais ses proches lui affirment qu'avec son mari ils n'ont pas d'enfant... A qui peut-elle faire confiance pour sortir de ce mystère ? Histoire sans hémoglobine, on se prend au jeu de savoir qui manipule qui, et pourquoi.

J'ai une idée ! (Hervé Tullet)

note: 5Tullet: toujours un plaisir! Axelle - 12 mars 2019

Difficile de résister à un nouveau livre de Hervé Tullet ! Avec « J’ai une idée », il complète sa série de livre-jeu (après « Un livre », « Couleurs », « On joue ? » et « Oh !Un livre qui fait des sons ») où le lecteur est aussi acteur. Il met en scène des concepts parfois complexes tel l’émergence d’une idée mais qu’il rend accessible au plus jeune. Et avec des couleurs primaires, des dessins explicites et beaucoup d’humour, le texte est dynamique. On prend autant de plaisir à lire pour soi qu’à le lire aux autres ! Hervé Tullet est un incontournable de la littérature jeunesse à découvrir (si vous ne le connaissez pas encore) et à faire découvrir !

Hector et Rosa-Lune (Magali Le Huche)

note: 4Ah les belles histoires ! Administrateur - 11 mars 2019

Je le dis toujours, pour faire un bon album-cd il faut bien sûr une bonne histoire avec un bon texte et une belle illustration mais aussi une bonne mise en bouche bien accompagnée musicalement. Et si en plus l’originalité coiffe le tout, alors on sait que l’on détient une perle. Et cerise sur le gâteau, il y a deux histoires !
Alors précipitez-vous sur cet album où il est question d’un circassien très fort qui aime tricoter et d’une chanteuse d’opéra et ses amis loups hurlant à la lune…

Dogman (Matteo Garrone)

note: 4Un grand film noir italien et une performance d’acteur bouleversante ! Administrateur - 11 mars 2019

Dans une banlieue désolée en bord de mer, Marcello, toiletteur pour chiens discret et apprécié de tous, se voit racketté et brutalisé par son ami Simoncino, ancien boxeur tout juste sorti de prison et accro à la cocaïne…
Il y a d’abord cette voix si particulière de l’acteur principal qui vous interpelle. Une voix qui pourrait être à la fois celle d’un camelot rompu à la criée et d’un chanteur d’opéra, une voix de gorge qui viendrait de plus loin, du fond de l’Italie, du fond des âges… Une voix qui contraste avec la douceur et la gentillesse de ce père avec sa fille, de cet amoureux des chiens ; une voix qui dit encore le drame que vit cet homme entraîné malgré lui dans une spirale de violence…