Le portail de la Médiathèque départementale de
l'Aube et de son réseau de médiathèques

AccueilCritiques rédigées par Céline

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Céline

 

Au nom du bien (Hinkson Jake)

note: 4Un seul Dieu tu adoreras. Mais lequel ? Céline - 14 mai 2020

La vie peut se révéler d'un cynisme parfois frappeur, et c'est en effet dans une spirale infernale que vont être entraînés les différents personnages de ce roman américain contemporain, qui relate la journée meurtrière de chacun des protagonistes. Une histoire où l'un tente d'échapper à un chantage, un autre s'y trouvant mêlé à cause de problèmes d'argent, et un dernier souhaitant faire coup double...
Et ce n'est pas parce qu'il y a parmi eux un pasteur, que je vous conseille de lui donner le bon Dieu sans confession...

De briques et de sang

note: 5Meurtre et socialisme Céline - 14 mai 2020

Un roman graphique avec une intrigue intéressante et bien ficelée.
Des personnages attachants et atypiques. Une ambiance historique fidèlement restituée. Et en toile de fond, le familistère de Guise, un endroit à découvrir AB-SO-LU-MENT ! - si vous ne le connaissez pas déjà. L'esprit de Jean-Baptiste André Godin plane sur cette oeuvre, indéniablement réussie.

L'enfant et le maudit : Siuil, a Run n° 1
L'enfant et le maudit (Nagabe)

note: 4Pour elle Céline - 14 mai 2020

Une série (shōnen manga) à mi-chemin entre univers fantastique et horrifique. Le monde de la jeune Sheeva est en effet bien étrange, peuplé de créatures victimes d'un curieux maléfice qui les transforme en bêtes effrayantes et noires, condamnées à survivre dans le monde extérieur. L'une d'elles, le "professeur", n'a plus de souvenirs de sa vie humaine mais est convaincue d'une chose : il faut protéger Sheeva, qui semble épargnée par cette malédiction bizarre. Mais dans quel but ? Quelles sont les menaces que lui fait courir le monde de l'extérieur ? Est-elle l'enfant prophétique recherchée par le monde de l'intérieur ? Autant de questions qui s'étirent de tome en tome, et c'est bien là le seul petit bémol de cette histoire audacieuse, onirique, mélancolique, inquiétante, en noir et blanc, qui n'est pas sans évoquer les questionnements actuels de nos sociétés (identité, environnement, résilience...)

Retour Haut