Le portail de la Médiathèque départementale de
l'Aube et de son réseau de médiathèques

AccueilCritiques rédigées par Axelle

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Axelle

 

Blindspotting (Carlos Lopez Estrada)

note: 4A voir absolument! Axelle - 26 juillet 2019

Film drôle, émouvant et d'actualité! Avec la vision de jeunes gens sur la transformation de leur ville: les "bobos" qui arrivent en masse, leurs souvenirs de jeunesse et les contradictions qui en découlent. Avec des répliques magnifiquement rappées, les 2 acteurs font passer un très beau message!

Interfeel (Antonin Atger)

note: 5Visionnaire Axelle - 26 juillet 2019

Un roman ado addictif! Magnifique roman d'anticipation où les émotions jouent un rôle important si bien que le libre-arbitre ne semble plus compter. On y découvre également la notion de "servitude volontaire" qui n'est pas sans rappeler le monde actuel...

Les odeurs (Alain Leygonie)

note: 4Un délice! Axelle - 5 juillet 2019

Le langage est le seul outil que nous possédions pour décrire les odeurs. Impossible de les sculpter, de le mettre en musique, de les dessiner, de les peindre ou de les photographier.
Patrick Süskind qui sait de quoi il parle pour avoir consacré tout un roman au parfum (Le Parfum), prétend que notre langage ne vaut rien pour les décrire.

Odeurs familières pour la plupart, choisies par la mémoire. Rien de tel que l'odeur pour restituer le passé. C'est à la recherche du temps passé – de l'enfance en particulier – que nous invite cet ouvrage.
Entre La Madeleine de Proust, La première gorgée de bière de Delerm et Je me souviens de Perec, un délice pour les amoureux des mots et les descriptions de ces moments, ces souvenirs qui font notre quotidien.

Question de mémoire (Michèle Mira Pons)

note: 4Un documentaire accessible et illustré Axelle - 27 mai 2019

Un documentaire pour tous les curieux qui cherchent à savoir comment fonctionne notre mémoire. Il très accessible avec de magnifiques illustrations et des textes simples mais riches d'exemples et de comparaison avec les animaux pour mieux comprendre. Et une dernière partie qui ouvre la réflexion sur l'évolution de notre mémoire face aux nouvelles technologies.

Le courage qu'il faut aux rivières (Emmanuelle Favier)

note: 5Un conte envoûtant Axelle - 11 avril 2019

Nous voilà dans un conte, ou presque. L’époque et le pays où se situe l’intrigue restent flous mais l’héroïne, à la fois forte et si douce, nous emporte dans son histoire dès les premières pages. Ce roman montre à la fois le courage dont peut faire preuve une femme mais aussi les faiblesses qui la constituent et qui en font un être aussi attachant. Une écriture simple et poétique vient soutenir ce récit envoûtant.

Un peu d'humanité (Skawax)

note: 5Pour les fans de ska et de chansons à texte! Axelle - 9 avril 2019

Ce groupe du Loir-et-Cher formé de 8 musiciens d’horizons et d’âges différents rassemblés autour d’un intérêt commun, résumé en un mot : FESTIF ! Skawax, c’est du ska, du rock festif mais aussi du reggae. C’est un groupe aux influences diversifiées qui vont de Sinsemilia à La Ruda et Kiemsa, en passant par Les Caméleons ou Ska-P. Avec des textes français engagés, des riffs acérés et des cuivres redoutables, Skawax vous fera danser et bouger comme jamais !

Orage, petit seigneur des ténèbres (Julien Hervieux)

note: 4Histoire de rire, sourire, voire réfléchir Axelle - 28 mars 2019

Ce roman pour enfant s’adresse à tous ceux qui refusent de suivre le chemin que l’on a tracé pour eux ! Orage est un anti-héros à qui l’on demande de suivre la tradition familiale mais c’est sans compter sur son intelligence et son refus de l’injustice. Il va être aidé par une princesse qui n’hésite pas à affronter les adultes pour faire ce qu’elle pense être juste. C’est une belle histoire sur la tolérance avec des personnages hauts en couleur ! Et belle découverte de ce nouvel éditeur qui propose des romans drôles et décalés, contemporains, fabuleux et épiques. Histoire de rire, sourire, voire réfléchir mais surtout de lire (sans faire exprès) !

Le diamant et le duvet (Albert Strickler)

note: 5Un bijou à découvrir! Axelle - 28 mars 2019

« C’est toute l’enfance qu’un seul flocon désaltère »
Avec Le Diamant et le duvet, Albert Strickler met en poésie toute la magie de l’hiver. Cet écrivain alsacien décrit avec finesse la fragilité des êtres et des petits « riens somptueux » à travers ce flocon qui devient boule de neige au fil des pages. C’est une ode à la nature et une invitation à l’émerveillement de chaque instant.
« Rien que l’invisible visible le temps de le dire»
Ce livre est un bijou à découvrir !

Retour Haut