Le portail de la Médiathèque départementale de
l'Aube et de son réseau de médiathèques

AccueilCritiques rédigées par Vincent

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Vincent

 

At least wave your handkerchief at me (Saz'iso)

note: 5La découverte d'une musique magnifique d'authenticité Vincent - 18 juin 2019

Je découvre cette musique traditionnelle du sud de l'Albanie et suis immédiatement conquis. Point de rapidité ici, de virtuosité et autre vélocité caractéristiques des musiques balkaniques. Les entrelacs de voix, clarinette et violon se font caresses, approches hésitantes de jeunes amoureux et nous transportent... Une pensée pour Illir Xhambazi, maître albanais de la clarinette, qui pendant plusieurs années a offert généreusement son art aux troyens et n'a pu malheureusement obtenir le droit d'asile.

Le grand bal (Laetitia Carton)

note: 4Valse et ris Vincent - 18 juin 2019

Un très beau documentaire qui nous parle d'un monde soigneusement occulté par les mass médiocres : celui de la musique et de la danse traditionnelle, du bal folk qui organise chaque année l'un de ses plus gros évènements à Gennetines, petite commune de l'Allier. Avec de très belles images et la communication de son ressenti en voix off, Laetitia Carton nous fait toucher du doigt le plaisir simple de la danse en couple ou en groupe, l'importance du corps en mouvement, du toucher, la joie de faire ensemble, de partager, apprendre et transmettre et enfin la nécessité de ces pratiques communautaires intergénérationnelles.

Ex Libris (Frederick Wiseman)

note: 4Espoir et bibliothèque Vincent - 18 juin 2019

C'est le premier dvd de notre collection sur le thème des bibliothèques et pas le moindre puisqu'en plus de 3h (je vous rassure, il est chapitré) il nous plonge à la fois dans le fonctionnement interne de la New York Public Library et dans la réalité de la société américaine newyorkaise. On se laisse porter par la caméra d'une conférence à une réunion budgétaire, d'une annexe à une autre... et on est touché, touché par l'incroyable force de vie, d'engagement, d'accueil et d'échange qui émane de cette "fourmillière". Je recommande donc ce magnifique documentaire réalisé par le grand Frederick Wiseman, à tous ! : les curieux, les amoureux ou non de la lecture et autres bibliothécaires en mal de sens...

Heureux comme Lazzaro (Alice Rohrwacher)

note: 4Heureux comme Lazzaro : Un film italien comme on les aime Vincent - 27 mai 2019

Ce film ne pouvait pas être autre qu'italien ! Quelle autre sensibilité peut mêler avec autant de poésie, critique sociale, fable aux références bibliques et comedia del arte. Dans ce nouveau long métrage d'Alice Rohwacher, c'est l'Innocence qui est le personnage principal et nous tient en haleine : l'innocence de l'enfant, du simplet ou de l'ange.

Bright shadows (Anne Paceo)

note: 4Un album hybride habité Vincent - 27 mai 2019

Aujourd'hui l'hybridation est très présente dans l'actualité musicale et c'est le cas du nouvel album de la compositrice et batteuse française Anne Paceo qui convoque le jazz bien sûr, mais aussi l'énergie et les sons du rock, l'électro, le songwriting folk ou pop et encore l'expérimentation des musiques contemporaines. Alors pourquoi cet album est-il une réussite ? Et bien c'est sans aucun doute dû à la force des compositions et leur grande cohérence dans le mélange des sons et l'enchaînement des climats développés ainsi que la part belle réservée aux voix culminant dans le dernier titre "Contemplation"...
A découvrir absolument

A Maid in Bedlam (John Renbourn)

note: 4Un classique 70's Vincent - 27 mars 2019

Fraîcheur, candeur, caractérisent ce jalon du folk anglais des années 1970 qui n’hésite pas à mêler flûtes, violon et guitare picking aux tablas indiens pour composer une musique singulière et cohérente aux accents folk, médiéval et oriental. Ce tapis instrumental finement tissé porte des chants inspirés aux riches harmonies qui nous rappellent au passage que nos voisins britanniques ont toujours su bien chanter !

Oeuvre non trouvée

note: 4Une musique de film pour les amateurs de Beirut et autres curieux Vincent - 27 mars 2019

C’est vrai que cette musique est un personnage principal du road movie d’Alexander Payne, à la fois portrait en noir et blanc d’une Amérique profonde et relation d’un vieil homme et son fils. Pour ce film d’atmosphère, Mark Orton, musicien et compositeur de Portland en Oregon, nous offre une musique de chambre acoustique qui évoque en permanence les grands espaces américains comme la nostalgie du vieillissement tout en sollicitant largement notre imaginaire. Une musique de traverse, comme on dit, open music paisible et large, qui coule comme la vie s’écoule…
Et bien sûr la MDA possède le dvd du film « Nebraska » ainsi que plusieurs cd du groupe de Mark Orton, Tin Hat ou Tin Hat Trio qui interprète 3 titres de la BO

Retour Haut