Le portail de la Médiathèque départementale de
l'Aube et de son réseau de médiathèques

AccueilCritiques rédigées par Hervé

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Hervé

 

Les gratitudes (Delphine de Vigan)

note: 5Emotions ! Hervé - 11 août 2019

Michka perd progressivement l'usage de la parole. A ses côtés, pour la soutenir, il y a Jérôme, son orthophoniste, et la jeune Marie, dont elle est très proche...
Mais l'histoire ne se résume pas à ça... Michka a un passé lourd et aimerait avant de partir, remercier les personnes qui l'ont aidé... Marie aussi a un secret; tout comme Jérôme. Des destins croisés qui n'ont qu'un objectif : remercier - ou pas - des personnes croisées au court de leurs existences.

L'auteure continue son exploration des sentiments. Après son très réussi "les Loyautés", voici les gratitudes.
Fort, émouvant, drôle... beaucoup d'adjectifs à coller à ce récit court mais puissant !

Inséparables (Sarah Crossan)

note: 5Une histoire belle et bouleversante Hervé - 11 août 2019

Tippi et Grace sont deux sœurs. Grace raconte leur vie ordinaire... de siamoises.
Elles sont inséparables et forcément partagent tout !
Elles entrent au lycée et l'une, Grace qui est aussi la narratrice, découvre l'amour !
Une histoire forcément pas banale racontée sous forme de poèmes brefs !
Chaque chapitre est écrit en vers libres !
Cette lecture en devient belle et émouvante ! Le roman publié chez Rageot est destiné à un public adolescent... Mais s'adresse en fait à tous !
Beaux moments d'émotion !

La plus précieuse des marchandises (Jean-Claude Grumberg)

note: 5Un conte ! Hervé - 10 juin 2019

Comment dire l'indicible, l'horreur, la monstruosité humaine ?
La plus précieuse des marchandises est un conte ! Et les contes étant une forme de narration universelle, ils sont à la portée de tous !
Le texte est court mais pas sans densité... peu de mots suffisent à décrire les sentiments, la situation : c'est la guerre, le monde à faim et la haine des juifs nourrit les hommes... Mais l'amour peut tout changer.

Bouts d'ficelles (Olivier Pont)

note: 4Rocambolesque mais drôle ! Hervé - 30 mars 2019

Je ne vais dire ici pourquoi cet album porte ce titre. Ce serait gâcher le plaisir de le découvrir !
Mais cette histoire aux rebondissements étonnants, sous des allures de thriller, nous cache un conte drôle et sensible ! Un moment de poésie à partager
Et le plaisir de retrouver le merveilleux dessinateur de "où le regard ne porte pas" !

Albums
Indélébiles (Luz)

note: 5Où est (l'esprit) Charlie ? Hervé - 29 mars 2019

Il y a des BD comme ça qui remuent... La vie de Charlie, avant, après... après comme si rien ne s'était passé avec ceux d'avant toujours là... Les poilades, les débuts de Luz, Cabu omniprésent... Et ces traces indélébiles.
Émouvant !

Oeuvre non trouvée

note: 5Toute la fantaisie et la tendresse de Gilles Bachelet Hervé - 28 mars 2019

La vie privée des objets du quotidien ! Vous ne verrez plus une paire de gants sous le même œil après avoir lu cette histoire riche en détails !

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (Emil Ferris)

note: 5Une autrice incontournable ! Hervé - 27 mars 2019

Beaucoup reculent devant le pavé (plus de 400 pages - 800 planches de BD ! - et ce n'est que le tome 1 !) ou le dessin qui n'invite pas de prime abord...moi le premier ! Mais quelle erreur !
L'histoire a de quoi subjuguer ! Elle est certes difficile à lire mais prenante et le dessin étonnant au stylo surprend !
L'autrice nous plonge dans une Amérique des années 60, après l'assassinat de Kennedy et juste avant celui de Martin Luther King. Ce monde est vu par une jeune fille qui adore dessiner... et voudrait devenir un monstre. Elle a 10 ans et son regard sur le monde des adultes est étonné, naïf mais aussi plein d'intelligence !
Lorsque sa voisine est assassinée elle décide de mener sa propre enquête... Et celle-ci va lui révéler bien des surprises tant sur ses origines que sur son entourage.
Comme la voisine était une ancienne déportée des camps de la mort, le récit entremêle des souvenirs de la défunte sur l'Allemagne et la situation en Amérique des années 60.
Une BD américaine qui rappelle un peu le travail de Robert Crumb mais en beaucoup plus agréable (pour moi)... car s'il y a de terribles monstres de par le monde, la narratrice est une gentille "monstresse" et j'ai vraiment, vraiment hâte de découvrir la suite de cette histoire.
Merci aussi à l'éditeur Monsieur Toussaint Louverture d'avoir fait traduire cette BD d'une autrice désormais incontournable.
Prix ACBD 2019 et aussi Fauve d'or d'Angoulême !

Retour Haut